La FIR plongée au cœur d’un exercice grandeur nature durant son cours de répétition

Le cours de répétition de la Compagnie Formation d’Intervention Régionale (FIR) s’est déroulé du 13 au 17 juin 2022 sur quatre sites principaux.

La Caserne de la Protection civile District Morges a reçu les astreints qui se sont ensuite déplacés à la plage du Coulet dans la même commune, puis à Apples ainsi qu’à la place d’exercices du Day. Au total, ce sont 86 hommes qui ont participé au cours de répétition annuel. Ces retrouvailles, après deux années de crise liées au Covid-19, ont été marquées par un exercice inédit : une dislocation au Day avec une nuit sur le site de l’armée.

UN RAFRAÎCHISSEMENT DE L’INTRUCTION

La semaine a commencé avec une partie instruction. Les soldats ont participé à différentes formations de leur domaine de base qui sont en lien avec les exigences cantonales. Une formation sur le Pager a également été donnée afin d’assurer un déploiement efficace en cas d’alarme, l’une des missions principales de la FIR. Les soldats sont passés par différents postes tels que la formation antichute, la circulation, les petits feux, la lecture de carte, le système de pompe et cuve, le délestage de véhicule, le Basic Life Support (BLS), l’Awitel et la mise en place d’un poste collecteur.

TREMBLEMO

Un exercice d’ampleur a été créé et son orientation de base a été édulcorée avec passablement d’imagination afin de mettre les astreints en condition d’un événement majeur :

« Deux éruptions simultanées du volcan du Suchet et de la Dent de Vaulion ont provoqué un puissant tremblement de terre. Ce dernier a engendré des dégâts majeurs sur les voies de communication, les bâtiments ainsi que sur les supports de communications aériens et souterrains. Des effondrements partiels ou total de bâtiments ont aussi été enregistrés. La Protection civile District Morges doit intervenir le plus rapidement sur la place d’armes du Day à Vallorbe. »

Les cadres se sont plongés dans une appréhension du problème afin de définir les missions prioritaires. Ils ont ordonné aux astreints de sécuriser le périmètre, pénétrer dans les décombres, extraire les potentiels blessés, établir un poste de commandement (PCE) sur la zone afin de collecter les informations et mettre sur pied un poste collecteur dans le périmètre concerné. L’exercice a donné pleine satisfaction et a démontré l’importance des multiples facettes de la PCi. La coordination entre l’Aide à la Conduite, les Pionniers, l’Assistance et la Logistique a été la clé pour mener à bien les missions. La nuit s’est déroulée dans les différents baraquements de la place d’armes du Day, favorisant un esprit de corps dans la troupe.

JEUDI, C’EST JOUR DE RALLYE !

Le deuxième jour à Vallorbe a été consacré à la cohésion d’équipe sous forme d’un rallye pédestre de dix postes disséminés dans les alentours de la place d’armes du Day. L’objectif était de confronter les soldats, de façon didactique, sur leurs connaissances de la Protection Civile. Les participants ont été jugés non seulement sur leurs capacités à répondre correctement aux questions mais également sur leurs aptitudes techniques.

REMISE DE DIPLÔMES

Après 5 jours de cours, la semaine s’est terminée sur une note plus festive. Les astreints du District Morges, récemment promus comme sous-officier ou officier, se sont vu remettre leurs diplômes par le nouveau Commandant, le Lieutenant-Colonel Laurent Sunier, accompagné du représentant du Comité de direction, M. Laurent Pellegrino.

Le personnel ayant servi plus de cinquante jours lors de la mobilisation dans le cadre de la pandémie du Covid-19 a été décoré lors d’une cérémonie officielle. Une belle manière de le remercier pour son investissement en faveur de la collectivité et de souligner l’importance de ses actions.

Ce cours de répétition se solde par un franc succès. La troupe a pu entraîner ses connaissances de base et acquérir de nouvelles compétences afin d’être prête à intervenir dans le cadre de ses missions auprès de la population.

Publié dans News