La Protection Civile engagée au Tour de Romandie !

Engagée pour sécuriser le passage des coureurs dans la ville de Morges, la Protection Civile du District de Morges a été exemplaire, et ce jusqu’après le passage de la ligne d’arrivée par Stefan Küng.

La Protection Civile du District de Morges a été sollicitée dans le cadre de l’arrivée de la deuxième étape du Tour de Romandie, qui a eu lieu le jeudi 2 mai, à Morges. En étroite collaboration avec la Police Région Morges, les Sapeurs-Pompiers et des bénévoles, la Protection Civile a sécurisé le parcours en mettant en place des Vaubans aux endroits stratégiques dans la ville de Morges ainsi qu’à Préverenges. Une fois ces Vaubans installés, nos équipes ont sécurisé divers lieux plus problématiques, tels que les croisements à plusieurs voies ainsi que les passages pour piétons.

Presque 100 personnes ont œuvré pour sécuriser les différentes artères et débouchés à deux reprises lors du passage des cyclistes. Certains secteurs ont été complètement fermés à la circulation dès 5h du matin jusqu’à 21h, pour les bienfaits de la manifestation. Une déviation pour le trafic en direction de Lausanne a été établie.

Cette deuxième étape, profilée pour les sprinters, a emmené les coureurs au départ du Locle jusqu’à Morges via le Mollendruz. Plus de 170 km en 4h et 10 min… une échappée de six coureurs s’est formée dès le départ, ce qui a permis au Suisse Stefan Küng de s’imposer en solitaire sur la rue Louis de Savoie aux alentours de 17h30 ! Malgré une météo maussade, la population a répondu présente, de nombreux habitants de la région ont été vus flânant dans la Grand Rue où, dès 13h30, le Village du Tour a pris ses quartiers. Stands de produits régionaux, restauration et animations offertes par les partenaires ont fait partie de cette belle fête. L’atmosphère si chaleureuse et bon enfant du Village a encore une fois tenu sa promesse. En sus, le studio mobile de la RTS était présent, diffusant le tour en direct dans 48 pays !

La Protection Civile du District de Morges est fière d’avoir pu participer à cette fête populaire, et surtout d’avoir sécurisé certains lieux critiques, au contact d’une population ouverte et compréhensive face aux blocages mis en place.

Publié dans News