Cours de répétition de la compagnie AA 7C Protection Civile du District de Morges

Du 3 au 5 septembre 2014, avait lieu un cours de répétition de la compagnie AA7 de la Protection Civile du District de Morges, composée principalement de pionniers et de préposés à l’assistance. Les civilistes ont effectué des missions variées et étalées géographiquement.
Ainsi, les pionniers ont travaillé sur un chantier à Dizy qui sera détaillé ci-après ainsi qu’au Mont de Bière. Les préposés à l’assistance quant à eux, ont suivi des formations théoriques et des rappels au PC de Cossonay ainsi qu’au centre de formation de Gollion. Ils ont également effectué des contrôles d’abris antiatomiques chez des particuliers de la région et accompagné les résidents d’un EMS lors de deux sorties journalières au Juraparc.

Pour qu’un tel cours puisse avoir lieu, il faut une certaine logistique. Ainsi, la compagnie avait à sa disposition une équipe de chauffeurs et de cuisiniers.
Notons également que le cours de répétition avait ceci de particulier : la compagnie AA7 était de piquet pour la manifestation AIR14 qui se déroulait en parallèle à Payerne. C’est pourquoi, vendredi l’effectif fut réduit vu car une partie de nos hommes était mobilisée pour participer au bon déroulement de cette grande fête de l’aviation.

Travaux à la place de jeux de Dizy

Sur mandat de la Commune de Dizy, la compagnie AA7 a finalisé les travaux entrepris par la compagnie AA4 une semaine plus tôt.
Les pionniers de la compagnie AA7 ont notamment construit une passerelle en bois permettant l’accès à un toboggan déjà présent. La passerelle est sécurisée par une barrière, en bois. Les dernières planches de la barrière ont été posées le 4 septembre pour le plus grand bonheur des enfants. Il a aussi fallu créer un chemin d’accès à la passerelle.

Par ailleurs, un terrain de basket d’environ 6 mètres sur 6 a été créé. Mercredi, les pionniers se sont attelés à préparer le terrain : plusieurs mètres cubes de terres ont été évacués à l’aide d’une pelleteuse. Jeudi 4 septembre, au matin, une bétonneuse de la société Holcim est arrivée afin que la dalle puisse être coulée. Le lendemain, le béton avait bien séché, de sorte que les pionniers ont pu ôter le coffrage et effectuer les dernières finitions. Bientôt, le premier match de basket pourra être organisé par les enfants du village !


Un petit groupe a également été dépêché pour la remise en état des alpines (rigole) au Mont de Bière Derrière. En trois jours l’équipe a réussi à changer 15 rigoles pesant 120 kilos pièce. Un cadre idyllique ainsi qu’une météo très favorable a ravi nos astreints pour leur cours.


Ces travaux ont permis aux pionniers, qui dans la vie de tous les jours, travaillent dans le monde de la construction, de partager leurs connaissances avec leurs camarades, mettant ainsi en valeur la richesse d’une protection civile dont les membres viennent d’horizons divers et variés. La camaraderie de ces hommes a d’ailleurs été célébrée lors du dernier repas commun. En effet, c’est en faisant griller une broche, que les pionniers ont pu contempler leur travail achevé.

Assistance à l’EMS La Veillée à Senarclens

Pour les préposés à l’assistance de la compagnie AA7, mercredi fut intensif en préparations et en répétitions. Ils ont ainsi revus les principaux gestes d’assistance aux personnes âgées et les bases du premier secours. Ils ont aussi suivi des cours théoriques de TIP et de CPA, à savoir respectivement sur les hotlines téléphoniques mises en place lors d’événements majeurs et le contrôle périodique des abris antiatomiques.
Dès jeudi, une partie de l’assistance est donc partie chez les particuliers des villages avoisinant pour y vérifier la conformité des abris.
La majorité de l’équipe de son côté, était chargée d’accompagner les résidents de l’EMS de La Veillée lors d’une sortie. Après un accueil chaleureux des résidents le matin à Senarclens, leur transport a été organisé jusqu’au merveilleux refuge du « Repaire de la Bergeronette » à Lussery-Villars.
Le refuge peut accueillir jusqu’à 35 personnes. Il est équipé de tables et de bancs, d’un fourneau à bois scandinave, d’eau courante et d’électricité (230 volts). Un grill et une place de feu sont également à disposition à l’extérieur. Les amateurs d’architecture remarqueront par ailleurs son toit recouvert de gazon.
Suite à la découverte d’un nid de guêpes à l’intérieur du refuge, nos astreints ont dû faire preuve d’inventivité, en réaménageant le repas initialement prévu dedans, à l’extérieur.

Sous un soleil agréable, les résidents ont dégusté un succulent repas de chasse réalisé par notre équipe de cuisiniers. La convivialité offerte par nos hommes a donné un appétit conséquent aux résidents de l’EMS qui affichent un sourire aussi radieux que le soleil.

Une fois ce copieux repas digéré, en route pour Juraparc et sa grande variété de faune et de flore ! L’après-midi fut riche en émotions : bisons, oiseaux sauvages, magnifiques fleurs, et surtout une équipe d’assistance entièrement dévouée à nos aînés.
Vendredi matin, après un exercice d’utilisation des radios POLYCOM, une nouvelle sortie au Juraparc a été organisée avec d’autres résidents de l’EMS de La Veillée.

Contrôle Périodique des Abris

Une des missions des troupes de l’assistance pendant ce cours de répétition était le CPA, soit le Contrôle Périodique des Abris. Les abris antiatomiques que chaque Suisse connaît, sont en effet soumis à un contrôle régulier tous les dix ans. Les personnes de la région qui avaient rendez-vous ont ainsi vu pendent les journées de jeudi et de vendredi débarquer chez elles du personnel de la PCi armé d’un questionnaire et des connaissances acquises lors des leçons de théories de mercredi.

Les principaux points d’une mission CPA sont la vérification de l’état de fonctionnement du ventilateur et de ses filtres, ainsi que le comptage du matériel sanitaire et des lits requis selon la capacité annoncée de l’abri.

Nos équipes, toujours courtoises avec la population locale, sont bien accueilles par des citoyens rassurés d’apprendre que leurs installations sont en ordre. En effet, aucun problème majeur n’est à relever après ces deux jours de tournée.

 

Logistique

Au PC de Cossonay s’activait chaque jour de ce cours de répétition une vaillante équipe de cuisiniers. Il s’agit non seulement de faire à manger pour tous les hommes de la compagnie AA7, mais il faut ensuite distribuer les repas sur les différents sites. Afin de s’assurer que les troupes ne doivent pas travailler en étant affamées, un goûter est aussi prévu le matin et l’après-midi.

Par ailleurs lors des sorties avec l’EMS de La Veillée, les repas étaient également fournis par les cuisines de la protection civile.

La distribution des repas est une des multiples missions confiées aux chauffeurs de ce cours de répétition. Au-delà d’aller-retours aux heures des repas, les chauffeurs doivent dispatcher les troupes et leur matériel sur les différents chantiers, permettre au service de presse de couvrir l’entier du cours et assurer l’entretien des véhicules utilisés.

Publié dans News